Retrouvez toute l'actualité supply chain en Bretagne

s’inscrire à la newsletter

Accueil > Actualités > Les transports et la logistique : 73.500 emplois en Bretagne

Les transports et la logistique : 73.500 emplois en Bretagne

Le Département des études et projets de l’AFT a publié une nouvelle étude sur l’emploi logistique en Bretagne. Revue de détails…

Pour que chaque région puisse disposer de chiffres relatifs à l’emploi salarié dans le secteur du transport et de la logistique, l’AFT vient de diffuser une nouvelle étude exploitant le recensement de population de l’INSEE (année 2015).

Cette extraction inclut les emplois occupés dans les différents modes de transports (routier, maritime, ferroviaire, aérien…) ainsi que dans le compte propre, et présente les caractéristiques de ces emplois (répartition sectorielle, âge, sexe, type de contrat, CSP, qualification…).

Quels enseignements ?

D’après l’étude de l’AFT, en Bretagne, les emplois liés au transport de marchandises et à la logistique sont au nombre de 73.500, soit 5,5% des emplois régionaux, répartis :

  • A 51% dans le transport et 49% dans la logistique
  • A 61% dans le compte propre, à 34% dans le compte d’autrui et 5% dans l’interim

Ce déséquilibre entre compte propre et compte d’autrui en Bretagne est essentiellement liée aux emplois logistiques, que l’on rencontre à 82% dans le compte propre. Dans le détail, les emplois logistiques sont présents dans le commerce (36%), l’industrie (31%), l’interim (8%) et la construction (2%), le compte d’autrui ne représentant que 10% des emplois.

Les emplois du transport sont, eux, majoritairement dans le compte d’autrui (56%). Suivent ensuite l’industrie (12%), le commerce (12%), la construction (3%) et l’interim (3%).

La route, pourvoyeuse d’emplois

Parmi les emplois les plus présents en Bretagne, figurent ceux de conducteurs routiers (plus de 20.000 salariés), devant les conducteurs livreurs (plus de 10.000), les ouvriers « emballages / expéditions », les magasiniers qualifiés (plus de 9.000) et les caristes (plus de 6.000).

Des emplois encore largement masculins et peu qualifiés…

L’ensemble des emplois reste majoritairement masculin. Ainsi, si la logistique accueille 22% de femmes dans ses effectifs, elles ne sont que 9% dans le transport de marchandises.

Les métiers du transport sont occupés à 92% par des ouvriers / employés, à 5% par des professions intermédiaires et 4% par des cadres. Du côté de la logistique, cette répartition évolue : 83% d’ouvriers / employés contre 12,8% de professions intermédiaires et 3,8% de cadres.

… mais très largement en CDI et qui embauchent à tout niveau

Dans les métiers de la logistique, les salariés sont à 83% en CDI (7% en contrat court) et à 90% en temps complet. Des chiffres qui grimpent à 90% et 91% dans le transport de marchandises.